Un peu, beaucoup… passionnément !

J’ai longtemps vécu dans un état d’inconscience par rapport à l’amour. Et vous ?

Ce qui était, était. Et je m’accommodais d’un demi-bonheur à peine avoué, en perpétuel manque de « quelque chose » que rien ni personne ne savait combler.

Un jour, c’est à travers des écrits d’une tendresse infinie que l’amour s’est révélé comme ce « plus grand que moi » que je pressentais depuis toujours. Profondément touchée par la grâce de l’amour, j’ai enfin trouvé un sens à ma vie. Dans mon inlassable quête de compréhension de cette curieuse expérience terrestre, j’avais pourtant interrogé bien des sphères de l’existence. Mais l’amour, très franchement, je ne m’y étais jamais arrêtée. Je ne m’étais jamais questionnée sur ma capacité – et encore moins sur ma responsabilité – à aimer mieux et à aimer plus.

J’ai maintenant de quoi m’occuper ! De mes propres inconsciences à celles de l’automobiliste qui peut me couper la route, en passant par les pires atrocités qui ont lieu dans ce monde, tout est prétexte à transformer mon regard, à aimer un peu plus, beaucoup plus… passionnément plus !

Aujourd’hui, je célèbre cette reconnaissance de ma nature intrinsèque et fondamentalement amoureuse. À l’amour !

ROSE ta vie!

Article publié le 8 février 2016 – ROSE Le webzine du féminin sacré

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *